« 2heures pour ... » / Pépites  / Pépite family  / Pépite Famille n°215 : Du « non » vers le « oui »
le non enferme alors que le oui ouvre des portes

Pépite Famille n°215 : Du « non » vers le « oui »

Dire “non” à son enfant

En tant que parents, il nous arrive souvent de dire “non” à notre enfant !le non enferme alors que le oui ouvre des portes

  • “Non, tu ne peux pas regarder la TV/passer ton temps sur l’ordinateur !”
  • “Non, je ne peux pas t’acheter tous les vêtements que tu voudrais !”
  • “Non, tu ne peux pas sortir en semaine jusqu’à minuit !”
  • “Non, tu ne peux pas que jouer, tu dois aussi faire tes devoirs !”

Nous en arrivons à nous laisser enfermer dans une spirale du « non ». Il est pourtant bien nécessaire pour poser des limites constructives. Cependant, le « non » est vécu comme un enfermement, une frustration.

D’après Mark Robert Waldman*, le « non » serait le mot le plus dangereux du monde.
En regardant l’image IRM d’une personne qui reçoit un « non », des dizaines de neurotransmetteurs en lien avec les hormones du stress se déclenchent. Ce qui entraîne une perte de capacité de raisonnement et de communication.
Le « non » ferme des portes, alors que le « oui » en ouvre. Le « oui » motive et suggère une action concrète.

Dans les jours qui viennent, prenez conscience des « non » que vous prononcerez…
Quel “oui” pourriez-vous exprimer ?

*Auteur de « Words can change your brain »